Eté 2013 MAROC

Trajet MAROC 2013 (3 semaines en août).
Trajet MAROC 2013 (3 semaines en août).

           Un trajet total de 5519 Km dont 2824 Km au Maroc.

         (environ 500 € et 2300 Dh de Gasoil)

 

 

Les équipages:

        FRANCK & LAURENCE – VICTORIA

        JOHNNY & KARINE – LAURENE – MARVIN – CHLOÉ

        THIERRY & LEO – AURELIA

        PATRICK & EMILIA – EMMA – LYLA

 

2 Août :

 

Tout est prêt, départ de la maison avant les bouchons de la rocade bordelaise. 4H25 plus tard, nous arrivons à VITORIA-GASTEIZ (Esp) ou nous attendent les équipages de FRANCK et de JOHN.

Dans la nuit, arrivera l’équipage de THIERRY ou se trouve LYLA qui a passé 2 semaines avec eux.

 

3 Août :

 

Départ tôt le matin, la route va être longue. Un peu de monde dès le matin, beaucoup de portugais qui vont dans leur pays. Il ne fait pas aussi chaud que d’habitude, cela rend la route plus facile. Je ne regrette pas d’avoir pris cet itinéraire car la route après SALAMANCA (Esp) est bonne, toujours de la 2 voies jusqu’au sud de SEVILLA (Esp). En fin de soirée, nous arrivons à LAS CABEZAS de SAN JUAN (Esp) ou avec FRANCK, nous avions repéré sur GOOGLE, un parking près des terrains de sport. Grande déception en arrivant, ce sont les "mauvais quartiers" de la ville. En même temps que nous, arrivent la Policia Rural qui nous conseillent de ne pas rester là et de les suivre jusqu’en dans un zones industrielle soit disant gardée par un vigile. Début de nuit un peu brillante, avec certes, un peu de bruit la nuit, mais qui bercera tout le monde après environ 870Km parcourus dans la journée. Seul FRANCK entendra une tronçonneuse pendant la nuit…

 

 

 

4 Août :

 

Nous quittons ce village qui avait pourtant l’air bien joli et reprenons la route pour ALGECIRAS (Esp), ou il nous faut acheter les billets pour la traversée. C’est à la fameuse agence VIAJES NORMANDIE ou se trouve le célèbre JUAN CARLOS GUTERRIEZ . Il nous annonce un prix beaucoup plus élevé que prévu, soit 430€ pour nous 4. C’est après plus d’une heure de négations que EMILIA arrivera à faire baisser le prix à 260€, tarif plus raisonnable. 

Un peu agacé, il nous amènera jusqu’au port en utilisant sa notoriété pour passer devant les files interminables de voitures attendant les ferrys. L’attende sera assez coutre, à 13H nous montons sur le ferry pour une heure de traversée. Nous arrivons donc en début d’après-midi sur le sol marocain. A la douane, ou nous pensions passer un temps assez long, on nous fait passer sur le côté, devant tous ceux qui attendent en voiture. Cela ne plais pas trop à certains qui nous le font comprendre à coups de klaxon. Les formalités se feront rapidement et sans complications. Nous nous dirigeons comme prévu vers MARTIL (Ma) au camping Al BOUSTANE.

 

 

Le camping est presque vide et donc très calme car c’est les derniers jours du Ramadan et les marocains ne sont pas encore en vacances. Nous profitons de la mer toute proche pour se baigner un peu. En début de soirée, petit tour en ville pour trouver du pain, changer nos Euros et commencer à faire découvrir ce pays.

 

 

5 Août :

 

Tout le monde a récupéré,  nous reprenons la route direction CHEFCHAOUEN. En traversant TETOUAN, Nous avons un premier aperçu de la conduite en ville et dans les ronds-points dans ce pays. La route sera ensuite plus stressante jusqu’à CHEFCHAOUEN. Nous traversons cette ville en commençant à désespérer de trouver un parking. Presque à la sortie de la ville, on trouve enfin et pas trop loin du centre. Nous voilà partie pour la visite de cette magnifique ville que nous avions apprécié en 2004. Dès nos premiers pas, nous trouvons un guide….c’est aussi ça le MAROC !

 

Visite terminée, nous continuons vers OUAZZANE et faisons halte pour la nuit au Motel du RIF qui fait aire de service pour camping-cars avec sanitaires corrects. Nous l’avons choisi à l’avance, comme beaucoup d’autres, car il possède une piscine. Le parking est sur du bitume, pas ce qu’il y a de mieux en été. Nous avons tout de même un peu d’ombre en fin d’après-midi. Nous profitons de la piscine et le soir, grande tablée en extérieur pour le repas servi par le restaurant. Tout n’est pas cuit sur place, le patron prend son véhicule pour aller chercher le plat principal.

6 Août :

 

Il commence à faire chaud dans le camping-car et le parking en bitume n’arrange rien. Donc nuit chaude, mais aussi bruyante car la route est juste à côté et beaucoup de camions y passent. Nous partons pour MEKNES ou l’on commence par son haras ou les filles espèrent voir de magnifiques chevaux. Malheureusement, l’accès aux écuries n’est pas possible, nous partons vers le centre-ville pour trouver un parking. Nous en trouvons un près la mosquée HASSAN 2 et partons à pied. En arrivant près de la médina, un trouve un parking gardé juste à cote. Nous repartons chercher les camping-cars, soit un petit aller-retour d’environ 2,5Km. Nous visitons de la médina, les rues sont pleines de monde, c’est bruyant et il y fait très chaud.

 

Nous reprenons les camping-cars pour rejoindre le camping Le Diamant Vert à FES. Il n’a pas beaucoup changé, hormis les sanitaires vieillissants qui ont été démolis et reconstruits à quelques mètres. C’est un plaisir de trouver des sanitaires dans cet état au MAROC !

 

Nous profitons des piscines du complexe. 

 

7 Août :

 

Tout le monde est prêt pour la visite de FEZ. Nous préférons y aller en grand taxi plutôt que en bus. Nous demandons donc au gardien du camping de nous trouver 3 taxis. Quelques minutes plus tard, un seul grand taxi arrive. Il faudra renégocier le prix à la baisse et attendre les 40 minutes d’aller-retour des 2 premiers, ce qui nous fera perdre une bonne partie de la matinée. On se dirige vers la médina, et un soit disant guide officiel nous aborde pour nous faire la visite guidée. On commence la visite, bien expliquée, non sans détour vers les magasins de babouches, malgré lui avoir dit que les achats de souvenirs n’étaient pas notre priorité. Il nous conduit ensuite vers un resto. Repas terminé, je ne suis pas le seul à le qualifier de moyen. On reprend la visite que l’on écourte assez rapidement, par manque d’intérêt général. Le guide nous trouvera des petits mini bus pour rentrer au camping. La piscine nous attend toujours, aussi calme. (toujours pas les vacances marocaine)

 

8 Août :

 

Nous partons pour la prochaine étape, beaucoup plus calme, la forêt des cèdres, prêt d’AZROU. Mais avant de quitter FEZ, nous cherchons le quartier des potiers. Nous trouvons mais tout est fermé, Ramadan viens de finir, les vacances commencent. Nous trouvons tout de même une fabrique à visiter (tout est possible au MAROC). 

Nous partons ensuite direction IFRANE pour notre prochaine étape.

Le GPS nous fait passer par la partie de route qui n’est pas goudronnée, par endroit ça monte et ça patine un peu

Nous retrouvons le même emplacement qu’en 2007.

(Le cèdre prèt du chemin a bien grandi en 6 ans)

 

Nous avons promis aux enfants que le lendemain matin, nous irons voir les singes à quelques mètres du campement.

 

Ce sera surement la nuit la plus calme du séjour.

9 Août :

 

 

Après le petit déjeuner, on range et partons voir les singes. Ils sont là, mais nous ne sommes pas seuls à être venu les voir, un groupe d’italiens, que nous retrouverons plus tard, est là aussi. La rencontre avec ces singes Magot est toujours aussi sympathique et ravie tout le monde..

 

(... Singes Magot dans la forêt des cèdres ...)

Il faut quitter cette forêt et poursuivre notre route vers le sud et longeant la vallée du ZIZ. Elle commence par un grand plateau aride, avec très peu de villages. Quelques troupeaux de chèvres et moutons près des rares points d’eau. L’altimètre nous indique un passage à plus de 2100m.

 

Midi arrive, mais pas beaucoup d’ombre pour stationner et il fait déjà très chaud. On trouve une station-service en cours de construction juste après l’intersection de la RN15, mais le toit des pompes n’est pas terminé, nous n’aurons que le peu d’ombre des camping-cars…

 

 

PAGE 2     PAGE 3

PAYS PARCOURUS

Dernière mise à jour:

24/03/2018